Notre cimetière

Notre cimetière est situé près de la place du Couchant.

En entrant, on y découvre le « columbarium » où sont déposées dans des niches les urnes contenant les cendres des morts. Tout à coté, le « jardin du souvenir » où sont dispersées les cendres des défunts incinérés. Plus loin, on trouve le « dépositoire » qui reçoit les corps avant leur inhumation.

La grande majorité du terrain est occupé par des « pierres tombales » et des « caveaux ». Le corps du défunt est obligatoirement placé dans un « cercueil » autrefois appelé « bière » d’où l’expression « mise en bière ». Le cercueil est ensuite soit déposé dans une fosse où il sera en contact direct avec la terre, on parle alors de « caveautin » qui peut-être recouvert d’une pierre tombale soit déposé dans un caveau. Le « caveau » est aujourd’hui une simple fosse maçonnée dans le sol d’un cimetière, fermée en surface par une plaque de pierre recouverte d’une pierre tombale avec une stèle (verticale) et destinée aux cercueils (entre un et dix) des membres d’une famille.
Les tombes sont concédées pour une période de 99 ans. Dans les cimetières d’Europe, on trouve des « ossuaires » destinés à recevoir les ossements que l’on a exhumés des tombes dont la concession a expiré, lorsque la place vient à manquer pour inhumer de nouveaux défunts. Celui de notre cimetière reste encore à construire.

Le déplacement du Monument aux Morts de la guerre 1914-1918 vers la Place du couchant sera prochainement mis à l’étude.

De nombreux arbres ont dû être coupés pour éviter, par leurs racines, la détérioration des tombes. D’autres espèces, à pousse lente, seront bientôt plantées.

Si vous souhaitez de plus amples renseignements sur notre cimetière, n’hésitez pas à vous adresser à Daniel Ralière, adjoint au maire.