Inauguration du giratoire du Maquis

 Cet article disparaîtra à 10h24 le 15 June 2014

Le samedi 26 avril le giratoire au carrefour des départementales 12 et 68 à l’entrée de notre village a été inauguré par M. BERTRAND premier vice-président du  Conseil Général représentant Pierre IZARD et Daniel GASC maire de Bonrepos-sur-Aussonnelle en présence de M. MIRASSOU sénateur et de Mme LAMOUILLE présidente de l’association des anciens combattants du Maquis de St Lys.

Cette journée marqua la terminaison d’un chantier de sécurisation tant attendu par nos administrés. Plusieurs années d’étude préalable au sein des services de la Direction des Voiries et des Infrastructures du département ont été nécessaires avant de démarrer les travaux en octobre 2013. La typologie du terrain, la proximité des constructions de la zone artisanale du Tourneris et celle du monument d’origine du maquis que nous ne souhaitions pas déplacer ont été considérées en vue de finaliser une configuration adaptée.

Les travaux furent confiés après appels d’offres à l’entreprise EIFFAGE pour la structure, aux établissements CAUSSAT pour les espaces verts, à la Sté BARDE SUD OUEST pour l’électrification et implantation des candélabres sous le couvert du SDEHG (Syndicat Départemental d’Electrification de la Haute-Garonne), au SIECT (Syndicat Intercommunal des Eaux des Coteaux du Touch) au titre des travaux de déplacement et d’adduction  de réseaux d’eau, au-delà d’enfouissement de lignes par France Telecom .

Le coût des travaux a respecté les montants des marchés contractés : 520 000 € TTC dont 154 000 € à la charge de la commune laquelle a dû également assumer 42 000 € pour le déplacement de réseaux et électrification au-delà de 19 000 € de travaux annexes d’aménagement. Sont  escomptés sur la part communale 50 % de subventions du Conseil Général  sur le montant hors taxes, outre une aide financière de Monique Iborra, députée de notre circonscription, de 10 000 € sur sa réserve parlementaire.

M. le maire, après avoir plébiscité l’ensemble des acteurs ayant œuvré sur l’ouvrage et vivement remercier le Conseil Général pour son écoute et l’intérêt qu’il porte sur la sécurisation de nos infrastructures, a rappelé l’impérative nécessité d’aménager ce carrefour, objet d’un engagement prioritaire sur le mandat précédent. Il a insisté sur le rôle prépondérant du Département, porteur de valeurs de proximité et de solidarité, et dont l’existence semble être remise en cause par nos gouvernants.

M. le premier vice-président du Conseil Général à quant à lui insisté sur la considération et l’implication du Département sur ce chapitre en dépit des restrictions budgétaires en communiquant le montant global des prises en charges et subventions dans le domaine des chantiers de voiries sur l’ensemble du territoire de la Haute-Garonne.

M. MIRASSOU, sénateur, a rebondi sur les valeurs du Conseil Général et sur la nécessité de sa pérennité. Il a également mis l’accent sur la symbolique du lieu chargé d’histoire, lié aux évènements du Maquis survenus en juin 44.

Le lieu même de l’implantation de ce giratoire ne pouvait que nous inciter à dévoiler une plaque d’identification à la mémoire des gens du maquis qui ont vécu sur notre sol les événements du 12 juin 1944. « GIRATOIRE DU MAQUIS – Combats du 12 juin 1944 » identifiera dorénavant cette infrastructure. Le moment fut solennel et l’émotion intense avec la plus sincère reconnaissance des représentants des différentes associations des anciens combattants notamment à l’écoute du discours de Mme Lamouille des plus captivants. Un vin d’honneur fut servi à l’issue de l’inauguration.